Sloooow Life

Salut!

Tout d’abord, petite parenthèse statistique: en 2011, 30% de personnes déclaraient être stressé au quotidien… Eh oui, le stress est définitivement LA maladie du siècle.

slowHeureusement que plein de gens intelligents essayent de trouver des solutions afin de nous sauver de ce mal dévorant. Plus encore, en touchant tous les domaines de notre vie, ces solutions créent carrément  un nouveau mode de vie pour certains: la SLOW LIFE. Le mot clé de cette nouvelle tendance, comme son nom l’indique bien est de RALENTIR! Tout: la consommation, le travail, le tourisme, l’éducation et même le sexe!

Beaucoup d’associations et d’initiatives se sont développés sur ce nouveau creneau. Une des plus connu à ce jour est le Slow movement dont la mission, selon les dires des fondateurs est: “…de mettre à disposition l’information, les ressources, les services et les opportunités de réseautage pour tous ceux qui sont intéressés à explorer le mode de vie durable”.

Slow Food: C’est ce concept qui se trouve aux origines du mouvement Slow. Tout a
commencé dans les années 1980, lorsque l’italien Carlo Petrini a décidé de partir en guerre contre la mode du Fast Food. Désormais international, ce mouvement regroupe environslow-food-560x342 100 000 adhérents actifs dans 160 pays. L’idée derrière cette démarche? Défendre le plaisir de manger, éduquer son palais au goût authentique, aider l’agriculture bio et la production locale, mettre en avant les produits sans pesticides ni OGM tout en protégeant les traditions culinaires et gastronomiques (contre la malbouffe). Le but ultime, selon Carlo Petrini serait de: “…remettre en harmonie la nourriture, notre corps et le pays en réformant avec des changements vrais“. Tout un programme!

😉 slowFood_small

Slow Travel: Le but de ce type de voyage est de créer des vrais connections avec la vie locale du nouveau lieu (ce que le touriste lambda ne fait absolument pas). De s’éloigner de la foule et des lieux touristiques, de privilégier la rencontre et l’authentique. Les “Slow slow-tourism-vacanze-sostenibili-e-responsabili_26002_bigtouristes” privilégient pour leur séjour la location de maison ou appartement de vacances afin de pouvoir mieux s’intégrer dans la vie locale (faire les courses, cuisiner…mouais…) ainsi que la découverte de la région à pied ou en vélo (sans guide touristique) afin d’être totalement libre et flexible. On a vu aussi l’apparition de différentes variantes du Slow Travel: comme par exemple le Wwoofing (willing workers on organic farms): le travail à la ferme contre logement et repas, ou le fameux Couchsurfing: le séjour chez un local qui met gentiment à votre disposition son Couch (canapé).

Slow Education (Slow Schools): Connecter l’enfant à la vrai vie – ainsi se définit la grande-49bc91965cc8e5ab799e69887f26b194bcb6a3a7finalité ultime de cette démarche. Ses adeptes, comme le journaliste canadien Carl Honoré, veulent en terminer avec le trop-plein d’activités et cette quête de la perfection qui s’attaque à nos progénitures. Voici comment il l’exprime dans son “Eloge de la lenteur”: “…l’enfant n’est pas une course…Les parents doivent laisser aux enfants le temps et l’espace pour explorer le monde à leur propre rythme, pour qu’ils puissent découvrir qui ils sont plutôt que ce que l’on voudrait qu’ils soient”

On voit ainsi l’apparition des “écoles lentes” dans lesquelles on privilégie l’apprentissage des vraies valeurs et de l’éthique aux enfants qui leur permettront de pouvoir mieux s’orienter dans la vie, d’en profiter pleinement et d’affronter les problématiques quotidiennes sereinement, en mode “slow” 🙂

Slow art and slow books: Le domaine de l’art est aussi touché par ce mouvementslowartday grandissant. Aux USA, par exemple, l’association Reading Odyssey organise des Slow art days dont le but est d’aider plus de gens à découvrir l’art “slowly”(lentement), c’est-à-dire avec plus de réflexion. Alors qu’en Suisse et Autriche, l’association “Verein zur Verzögerung der Zeit” organise des siestes collectives afin d’inciter les gens à plus de lenteur. En Italie (toujours en avance sur les autres dans le domaine de la lenteur 😉 ) on voit la création du Slow book, l’association en guerre contre la dictature du Best-seller. C’est aussi là-bas que nait la librairie en ligne Slowbookfarm, qui propose des livres passés inaperçus dans les journaux, mais valant le détour selon un jury de passionnés.

Slow management: “travaillons plus lentement, travaillons mieux!” tel est le slogan des adeptes du Slow management. Vous vous souvenez de cette vague de suicides professionnels en France entre 2008 et 2009: 35 personnes se donnaient la mort chezslowmanagement France Télécom! C’est ce genre de malheurs que veulent faire éviter les créateurs de ce mouvement et notamment Loïc Roche, psychologue et auteur de “L’éloge du bien-être au travail”. Introduisant pour la première fois le concept du Slow management, l’auteur vise à remettre l’humain au centre des préoccupations managériales, en prenant le temps d’aller à la rencontre des employés ou en diffusant les valeurs de l’entreprise. En résumé: “Penser la gestion à travers des valeurs davantage qualitatives que quantitatives”….bref, des anti- Dr. House: regardez-le et faites juste le contraire! 🙂

Slow sexe: Hehe, même le domaine du sexe est touché! Et, une fois de plus, ce sont nos112730796893352336_7XvBGaCb_c amis italiens qui s’expriment en premier: nous devons ce concept “Slow sexe” à Alberto Vitale, qui a créé le mouvement en 2002, en remettant en cause les quatre étapes du sexe définies dans les années 60 par des sociologues américains : préliminaires/plateau/orgasme/ résolution. Selon lui, on devrait arrêter d’essayer de correspondre aux normes prédéfinies et écouter davantage nos sens. Slow Sexe ne signifie pas forcément durée, mais avant tout “écoute des sensations“. Il rappelle d’ailleurs que la majorité des consultations en sexologie concerne précisément l’angoisse de la panne.

Et voili voilà, sur cette note sloooooow.. je vais aller faire une petite sieste.

Acuna Matata, Carpe Diem, bonne soirée et bossez pas trop!

Votre Vale

imagesCASAMAHI

Advertisements
This entry was posted in Tendances Société. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s