Quand toutou et matou font vendre vos produits

Salut,

Aujourd’hui je vais vous parler d’une nouvelle tendance (oui, je ne fais que ça, je sais…) marketing (il y en a aussi beaucoup sur ce blog) fun, drôle et sympa (sinon j’en parlerais pas, eh!) qui monte de plus en plus (bon à savoir pour mes collègues du marketing). Enfin bref…

Ah oui, je vais aussi vous parler d’animaux (Bon, là, vous vous dites – elle a complètementanimaux-dans-les-pubs-7 perdu les pédales, la pauvre…) Pas complètement, non, car la nouvelle tendance ce sont justement les animaux ou plutôt leur utilisation dans les campagnes publicitaires et promotionnelles. Les publicitaires recourent de plus en plus à toutes sortes de personnages animales vivants mais aussi et surtout virtuels (ça coûte beaucoup (!) moins cher) pour faire transmettre leur messages publicitaires. Et ça marche (et même très bien)!

Pourquoi? C’est ce que je vais vous démontrer en 3 points en dessous:

1. Ils suscitent d’emblée la sympathie. “L’utilisation d’animaux fonctionnera toujours, assure Hélène Sagné, de l’agence Bug. Ils bénéficient d’emblée d’un capital sympathie”. Facile: l’animal est paré de toutes les vertus (surtout domestiques) : fidèle, franc, proche de nous et intergénérationnel – tout bon. Bouygues Telecom l’a bien compris en remplaçant, dans son dernier spot, les acteurs par des chatons ultra mignons. Juste ADORABLE.

2. Ils permettent de faire passer des messages désagréables et ambigus. La grande variété d’animaux et des qualités qui leur sont associées permettent de faire passer certains messages désagréables (la campagne “Restons civils sur toute la ligne” de la RATP) ou ambigus (1615651_ratpcamgne1Les biches “Naturellement pulpeuses” chez Orangina) sans choquer le public. Grâce à l’illustration de ses leçons de morale sur le comportement dans le métro par des animaux dans sa campagne “Restons civils sur toute la ligne”, la RATP (régie du métro parisien) a réussi à gagner 6 points de capital sympathie tout en évitant la stigmatisation de certaines publics concernés…

Orangina, quant à elle, joue la provocation dans sa campagne “Naturellement pulpeuses” en mettant en scène biches, panthères ou encore lapines dans des tenues et situations de plus en plus osées. Or, grâce à l’utilisation de personnages-animaux, elle évite habilement un procès en sexisme: ce ne sont que des animaux après tout (virtuels qui plus est)!

orangina-spotspub

3. Ils coûtent bien moins chers que les acteurs humains. Finalement “Last, but no Least”, les animaux coûtent bien moins chers que les mannequins ou les acteurs, ne se plaignent de riefeu-vert-chat-blancn et ne réclament pas de royalties. Ainsi, Virgin Mobile fait pas mal d’économies avec ses moutons (qui ne veulent pas se faire tondre) et ses poeFkEuPhkauQtrv3kl8aSADl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9ulets (qui ne veulent pas se faire plumer) en ne pesant que 1,4 % des dépenses publicitaires du secteur tout en atteignant les 73% de notoriété dans les télécoms. Une très belle performance pour un tel budget minuscule! De plus, en préférant des bêtes virtuelles à leurs homologues réels, vous pouvez économiser autour des 25% sur les coûts de tournage d’un spot publicitaire. Comme le Feu vert qui, depuis 2005, a préféré remplacer son fameux matou par un chat numérique. En diminuant le coût de son spot de 400 000 euros à 300 000.

Pour finirtasmania, j’aimerais faire un clin d’œil à une agence de communication que je connais très bien et qui a su surfer habilement sur cette vague “animalière” lors de la création de son identité visuelle. Rien que le nom: ne vous évoque-t-il pas le personnage d’un dessin animé un poil tourmenté 😉 ? En tout cas, je vous conseille vivement de visiter leur website: taz-communication.ch. Chaque membre de l’équipe s’est d’ailleurs créé un personnage animalier très cute, pour souligner ce côté funky et détendu  😉

taz animals

Et voili voilà, sur cette note Rrrrr… et Wouaff…

Je vous souhaite une très bonne journée!

Votre Vale

Advertisements
This entry was posted in Tendances Marketing and tagged , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Quand toutou et matou font vendre vos produits

  1. Christiane says:

    Toujours aussi fraîche et pertinente. Merci Valeria.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s