Education first ou pourquoi avec l’éducation actuelle on va droit dans le mur.

Hello,

Récemment je suis tombé sur une vidéo de Prince Ea (qui est par ailleurs très fort pour décrire les vérités de ce monde de manière funky) et j’ai été frappée par la justesse de ce qu’il dit. La majorité des systèmes scolaires actuelles ne préparent absolument pas les jeunes gens au monde de brutes qui les attend à la sortie de leurs études…

J’en avais déjà touché un mot dans l’un de mes articles précédents : l’éducation d’aujourd’hui n’est plus du tout adaptée aux changements technologiques et économiques que nous vivons actuellement. Les enfants continuent à apprendre les choses de manière passive, sans possibilité d’exprimer leurs idées et développer leurs vrais talents, comme au début du siècle dernier ! Alors qu’aujourd’hui la société a besoin de jeunes à l’esprit d’entreprenariat, qui osent (!) réfléchir par eux-mêmes, s’exprimer et innover ; et elle a surtout besoin d’êtres indépendants qui savent se débrouiller seuls, sans un N+1 qui leur dit en permanence quoi et comment faire…

Albert Einstein avait dit : “Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide”. Et il était de loin pas quelqu’un qui dit des conneries…Alors pourquoi on continue à mettre tous les enfants dans le même moule, à les apprendre à penser et agir de la même manière ? L’école s’est bloquée sur la case “Génération X” alors qu’on élève actuellement les “Z” !

education-system.png

Bon, les meubles peuvent encore être sauvés (même si ça craint, j’avoue…) si les autorités s’y prennent rapidement. Et il faut dire que dans certains pays les choses bougent déjà. Du coup j’ai voulu partager avec vous les initiatives les plus innovantes et insolites #toutnestpasperdu

Les horaires scolaires adaptés aux jeunes adultes :

Cette initiative nous vient directement des Etats-Unis (comme pas mal de choses, avouons-le) : j’appelle le Start School Later Movement qui prône l’instauration d’horaires adaptés à l’horloge biologique des ados ! Les defenseurs de ce mouvement, incluant des économistes, éducateurs et autres scientifiques et spécialistes du sommeil sont convaincu que les horaires (trop) matinaux des écoles secondaires et des collèges 16684782_10154891578333971_1323511653_nsont contre-productifs et incompatibles avec les besoins en sommeil des jeunes, très différents de ceux des adultes ou enfants. Les études ont ainsi démontré qu’à l’adolescence la personne se retrouve dans une sorte de décalage horaire… « Au moment de se coucher à 23 heures, son horloge biologique interne lui dit qu’il n’est que 20 heures. Il ne ressent donc pas le goût ni le besoin d’aller se coucher. Cependant, le lendemain, lorsque le réveil sonne à 7 heures, son corps indique 4 heures du matin » nous explique Brigitte Langevin, spécialiste du sommeil des enfants. #VDM, vraiment…

Suite à ces découvertes, l’Université de Minnesota a mis en place une expérience, au début des années 1990, dans les écoles publiques de Minneapolis, afin de voir les consequences d’un changement d’horaires. Et les résultats ne se sont pas fait attendre! En décalant les cours seulement d’une heure (de 7h20 à 8h40), ils ont constaté une chute d’absentéisme ainsi qu’une diminution de dépressions et des comportements violents parmi les élèves ! En plus de l’amélioration nette de résultats scolaires ! Depuis, plus de 250 écoles ont suivi cet exemple. A bon entendeur…

Suppression de devoirs (#pardon?) :

Là encore, ce sont de nouveau les Anglo-Saxons qui se sont distingués mais de ce côté de l’Atlantique cette fois. La directrice d’une école britannique a ainsi décidé de supprimer les devoirs scolaires en affirmant que cela permettrait aux enseignants de libérer plus de temps pour préparer leurs cours. Une mesure innovante et accueillie de manière…mitigée par les parents d’élèves, dont homeworkbeaucoup craignaient que leurs têtes blondes se retrouvent désœuvrés… La directrice les a rassuré qu’en cas de résultats scolaires en baisse l’expérience sera stoppée, que les élèves seront sensés de finaliser leurs projets scolaires pendant les heures des cours et que s’ils veulent vraiment, ils pourront toujours réaliser des travaux hors de l’école, lesquels seront encouragés par le biais du site web de l’école avec une remise de prix aux étudiants les plus dévoués…#quevoulezvousdeplus #ellegère

L’implémentation de nouvelles matières:

C’est en Suisse que les autorités de l’instruction publique viennent de lancer le projet de l’introduction de l’informatique comme une discipline obligatoire 1200x0-web4gallery-auto-54fd9adad6cc4-parallaxcours54fed43cc35b0.jpgau gymnase, avec notamment l’enseignement des bases de la programmation. Au vu de la digitalisation de tous les aspects de notre vie, je dis juste “Alléluia” (car perso, c’est une capacité qui me manque actuellement au niveau pro). La décision sera prise en octobre 2017… #fingerscrossed

Mais les pires (ou les meilleures plutôt) sont quand même les Finlandais ! Ce sont réellement des révolutionnaires du domaine educatif. Les enfants qui commencent l’école à 7 ans, absence d’examens pendant les 6 premières années d’étude, les élèves de tous les niveaux mélangés dans la même classe… l’anarchie totale…et pourtant ils ont un taux de réussite de 93% au bac et 66% d’étudiants vont à l’université – le taux le plus haut d’Europe ! Il y de quoi s’inspirer! Je vous laisse découvrir quelques autres faits étonnants sur l’éducation finlandaise qui en font l’un des pays les plus efficace en manière d’éducation 😉

Bon, et j’ai laissé le meilleur pour la fin. Je vie60cmschoolsns de découvrir une initiative qui prend enfin réellement en compte les changements de fond qui s’opèrent dans la société en ce moment et offre la possibilité aux jeunes de devenir des acteurs dans ce processus ! C’est l’organisation ASHOKA et son initiative Ashoka Changemaker Schools, dont le but est de cultiver une génération de citoyens épanouis, créatifs, conscients des enjeux sociétaux, confiants dans leur capacité à faire bouger les lignes et capables de révéler leur plein potentiel. Cette éducation passe bien entendu par l’apprentissage des savoirs fondamentaux mais aussi par l’acquisition de qualités telles que l’empathie, la prise d’initiatives ou la coopération. Ils ont véritablement tout compris !

Et sur cette note éducative, innovatrice et enthousiaste,

Je vous souhaite une très bonne journée

Votre Vale

P.S.: Et ça, c’est votre chère tête blonde dans 5 ans 😉

Carl_Zeiss_Cinemizer_learning.jpg

Advertisements
This entry was posted in Tendances Société and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s